Sunday, March 19, 2017



Les maux des mots - 2


Oui… je sais
Que les mots peuvent blesser
Ils s’incrustent dans nos mémoires
On ne peut plus les chasser
Ils sont cause de nos déboires
Et mettent notre âme à nu

Oui… je sais
Qu’ils peuvent tout réduire en cendre
Nos amitiés, nos amours
Quand la colère les engendre
Ils nous rendent aveugles et sourds
Et à nous-mêmes inconnus
  
Oui… je sais
L’empreinte la plus profonde
Est celle des mots qui lacèrent
Qu’une bouche furibonde
Dans sa souffrance profère
Sans aucune retenue

Oui… je sais
Qu’on ne peut plus les reprendre
Une fois qu’ils sont proférés
Il n’y a plus qu’à attendre
Il n’y a plus qu’à espérer
Que le temps les atténue

Mais… J’ignore
Si tu seras assez sage
Pour sauter les mots qui blessent 
Et ne relire que les pages
Où tous mes mots te caressent 
Mais… que sont-ils devenus 
Ces mots d’amour, de tendresse ?
Pourquoi ne pas les avoir
Dans un coin de ta mémoire
Préservés et retenus ?  

Alexander Hakman